Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 08:34

Malgré une relative stabilité du nombre de médecins sur l’ensemble du territoire, les disparités régionales s’accentuent a révélé le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) le 28 novembre 2013 en présentant la troisième édition de ses atlas régionaux de la démographie médicale. Et de véritables «zones de souffrance» s’installent dans les bassins de vie.

Effet du Papy boom, le Cnom a relevé une progression de 44,8% du nombre des médecins retraités entre 2007 et 2013 quand l’augmentation du nombre d’actifs frôle l’atonie en se hissant péniblement à 0,9%. «L’effectif se maintient grâce à l’arrivée des jeunes médecins bénéficiaires de l’augmentation du numerus clausus au début des années 2000» avance Jean-François Rault, président de la section santé publique et démographie médicale.

La réalité est pourtant toute autre à l’intérieur des frontières régionales et révèle de grandes disparités. Ainsi, la région Centre enregistre une baisse de médecins actifs de 2,3% pour une augmentation de 44,5% de retraités. Particularité, le nombre de retraités actifs tend à s’accentuer, même s’il a tendance à varier d’un département à l’autre. Ce nombre est ainsi passé de 73 en 2007 à 371 en 2013 dans la région Centre. Pour cette région, la tranche des 60-64 ans est surreprésentée. Ce schéma se retrouve dans bon nombre de régions.

A l’autre bout du spectre, les territoires d’outre-mer se distinguent par une envolée du nombre d’actifs (11,8%) combinée à celle des retraités qui culmine à 94,3%. Mais la situation régionale reflète d’importantes disparités départementales et des taux de progression à aborder avec prudence. La Guadeloupe n’affiche ainsi qu’un faible taux d’augmentation de médecins actifs (4,9%), mais trône en tête de liste par son nombre d’actifs qui passe de 1014 en 2007 à 1084 en 2013. Wallis-et-Futuna affiche une insolente progression de 343,8%, un taux à relativiser au regard du nombre d’actifs qui étaient de 2 en 2007 et de 16 en 2013.

Ile-de-France, en passe de devenir désert médical - A l’encontre des idées reçues, les Atlas montrent par ailleurs que l’Ile-de-France est en passe de devenir un désert médical avec une baisse de 20% de ses effectifs de médecins généralistes. C’est aussi là que se concentre la plus forte population de médecins âgés de plus de 60 ans. Une partie de l’explication tiendrait au fait que, selon Jean-François Rault, les régions méridionales ou encore la Bretagne ont ravi à la capitale la palme de la destination de prédilection. Cette situation dénote une appétence particulière des jeunes médecins pour des territoires plus agréables à vivre que les zones urbaines. La région d’Annecy est particulièrement appréciée pour son fort potentiel de patientèle et pour sa douceur de vivre.

Au niveau des bassins de vie, les plus petits territoires sur lesquels les habitants ont accès à la fois aux équipements et à l’emploi, le Cnom relève des tendances inquiétantes quant à l’avenir de l’offre de soins. Les bassins du Nord-Pas-de-Calais connaissent à ce titre une large diminution de densité et d’effectifs de médecins libéraux et mixtes quand, dans le même temps, la densité de leur population augmente. Ces trois facteurs sont observables sur de nombreux territoires et sont en général associés à une surreprésentation de la tranche des 54-64 ans de médecins actifs.

Ces facteurs caractéristiques des «zones en souffrance» selon Patrick Romestaing, vice-président du Cnom, doivent alerter les collectivités sur l’avenir de l’offre de soins disponible sur leur territoire. Pour lui, il incombe aux décideurs locaux de s’emparer de ces Atlas régionaux afin d’anticiper l’avenir et de penser l’offre de soins en concertation avec les médecins présents. «La pertinence des maisons de santé doit être pesée avec soin par les collectivités», prévient Patrick Romestaing, dont les dossiers recèlent quelques exemples de ces structures dont les murs attendent toujours professionnels et patients…

Consulter l'ensemble des atlas français ici

Source : www.lagazettedescommunes.com du 29 novembre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by sante-securite.over-blog.com - dans A consulter
commenter cet article

commentaires