Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:12

Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a lancé, lundi 12 novembre 2012, la consultation citoyenne « Au tour des parents », destinée à alimenter sa politique en matière de petite enfance. Elle en a profité pour annoncer de nouvelles modalités de contractualisation avec les partenaires locaux de la petite enfance.

C’est dans une crèche du 11e arrondissement de Paris que Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a choisi de lancer officiellement sa « mobilisation pour la petite enfance et la parentalité ».
« Cela montre l’état d’esprit dans lequel j’entends mener cette mobilisation : au plus proche des réalités des structures de la petite enfance, en partant des territoires et des élus », a-t-elle déclaré.

Première étape de cette mobilisation : la consultation citoyenne « Au tour des parents ». Annoncée le 10 octobre en conseil des ministres, cette concertation débutera le 17 novembre et s’achèvera début 2013.
Ses conclusions alimenteront les négociations de la future convention d’objectif et de gestion (COG) 2013-2016, qui lie l’Etat et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), et contribueront à définir les grandes orientations de la politique petite enfance pour les quatre ans à venir [Lire notre article sur les données statistiques de l’Observatoire national de la petite enfance sur l'offre d'accueil].

Trois niveaux de concertations - Trois niveaux de concertations ont été définis :

  1. Une consultation des parents dans quatre régions représentatives de la diversité géographique du territoire : Midi-Pyrénées, Bourgogne, Nord-Pas-de-Calais et Pays de la Loire.
    Dans chacune de ces régions, 100 parents, tirés au sort via le réseau des caisses d’allocations familiales, participeront à des ateliers citoyens de deux jours et demi.
    L’objectif pour le Gouvernement : apprécier les attentes et les demandes des familles.
  2. En parallèle, dans chacune des régions choisies, des ateliers rassemblant élus, institutions, associations et porteurs de projets devront répondre à la question : « Comment mieux répondre ensemble aux besoins des parents ? »
  3. Enfin, au niveau national, l’Association des maires de France (AMF), l’Assemblée des départements de France (ADF), l’Union nationale des association familiales (UNAF), ainsi que la CNAF, plancheront de leur côté et présenteront leurs conclusions en fin d’année.

Chef de file - « L’offre de solutions d’accueil varie, selon les départements, de 8 à 80 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. L’Etat se doit de corriger ces inégalités territoriales », a déclaré Dominique Bertinotti, pour qui la solution réside dans le renforcement de la coordination au niveau local.

« Il faut sortir de l’échelon communal qui ne permet pas de corriger ces inégalités », a précisé la ministre. « Nous n’avons pas la volonté de redistribuer les compétences », a-t-elle jugé bon d’ajouter, « mais nous comptons sur l’intelligence des territoires pour définir un ‘chef de file’ avec lequel l’Etat pourrait s’engager sur la définition d’objectifs de manière contractuelle ».
L’échelon régional, celui de la concertation, est d’ailleurs considéré par la ministre comme suffisamment pertinent pour mener cette réflexion.

Probable veto - Interrogé sur ces nouvelles modalités de coordination, François Fondard, président de l’Unaf, se montre dubitatif : « A moins d’imposer un quota, comme avec les logements sociaux, je ne vois pas comment inciter les élus locaux à créer davantage de places d’accueil », dit-il, tout en prédisant un probable veto des communes, qui n’en ont pas les moyens.

Le contrat enfance jeunesse (CEJ), qui précise les modalités de financements des structures d’accueil, est-il suffisamment incitatif pour les porteurs de projets ? Devra-t-il être remis à plat ? Qui paiera au final ?
Si pour l’heure Dominique Bertinotti s’est dite incapable de répondre à ces questions, elles ne manqueront pas de refaire surface lors des consultations à venir.

A mettre en relation avec L'offre d'accueil en crèche est toujours insuffisante

Source : www.lagazettedescommunes.com

Partager cet article

Repost 0
Published by sante-securite.over-blog.com - dans A consulter
commenter cet article

commentaires