Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 18:46

Pour résoudre le malaise social à la Poste, un rapport suggère d’employer 4 500 à 5 000 personnes. Ce rapport fait suicide à deux suicides de cadres, en Bretagne, en début d'année.

L'ancien secrétaire général de la CFDT Jean Kaspar, chargé d'un rapport sur les conditions de travail à La Poste, a préconisé mardi entre 4.500 et 5.000 recrutements pour améliorer le climat social dans le groupe.

La Poste lui avait commandé ce rapport, suite au suicide de deux cadres de l’entreprise, en Bretagne, les 29 février et 11 mars 2012.
"J'ai fait un calcul qui n'engage que moi", a déclaré M. Kaspar en présentant son rapport à la presse. "Il faudrait 2.000 emplois pour le dialogue social et 2.700 à 3.000 pour la formation, donc le chiffre varie autour de 4.500 à 5.000" recrutements, a-t-il estimé.
Selon M. Kaspar, "il y a la réalité d'un mal-être même s'il n'est que partiel dans l'entreprise. Il y a la réalité des suicides, il faut répondre à tout cela".
"Je dis simplement qu'on est en train d'innover en disant que ce qui relève de la formation et ce qui relève du dialogue social doit être sanctuarisé en termes d'effectifs", a-t-il ajouté.
Outre cet assouplissement sur les effectifs, le rapport de 69 pages préconise un "pilotage plus resserré au niveau de la direction générale", ou encore "une évolution du modèle social".

Les propositions de la direction attendues

La direction a indiqué que Jean-Paul Bailly ferait des propositions "dans les prochains jours". Selon les syndicats, il doit les recevoir vendredi après-midi.
"Ce ne sont que des préconisations. On attend que le PDG les mette en oeuvre", a ainsi déclaré à l'AFP Yvon Thebault (Unsa).
"On ne sait pas ce que décidera Jean-Paul Bailly", a également déclaré Gaëlle Differ (SUD). Mais, a-t-elle relevé, même si ces embauches seraient un "premier pas", elles ne feraient que "couvrir les suppressions d'emplois au 1er semestre", soit 4.217 postes au sein du groupe qui connaît une "hémorragie" de l'emploi depuis plusieurs années, selon SUD.

Le malaise social à La Poste, qui emploie quelque 240.000 personnes, avait éclaté au grand jour après les suicides sur leurs lieux de travail de deux cadres en Bretagne le 29 février et le 11 mars. M. Bailly avait alors lancé un "grand dialogue" et chargé la commission Kaspar de présenter ce rapport.

Les syndicats de la Poste ont par ailleurs écrit collectivement mardi au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg pour solliciter une rencontre, afin d'aborder "les perspectives" du groupe.

Source : France 3 Bretagne

Pour lire le rapport en entier, il suffit de cliquer ici Voir le Fichier : Rapport_de_la_Commission_du_Grand_Dialogue_de_La_Poste.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by sante-securite.over-blog.com - dans Les RPS
commenter cet article

commentaires